mercredi 27 février 2008

Avisse à la Populazione ! Lapin est recherché !

L'alerte est lancée depuis hier soir !

Lapin a disparu entre la crêche et la maison !


Je m'explique, tous les soirs c'est le même rituel :


je dis bonsoir à mes ami(e)s de touittage et je fonce avec ma douce et tendre récupérer les louloutes à la crêche. Là le même dialogue se joue immuablement. On cause repas, selles (molles, dures en abondance, forme...) et temps de dormissage des deux miss. Puis on enfile les manteaux, on fait le tour de la pièce pour récupérer les lapins et les tétines, on ouvre la porte et Prune et Anna se dirigent fièrement vers leur carrosse. Là on embarque, non sans râler des fois que maman craquerait et donnerait LE BOUDOIR qui fait briller les yeux et occupe l'esprit pendant la traversée de la mégalopole vers l'école de la grande soeur. Là, on patiente un peu (le BOUDOIR étant souvent déjà englouti, cette attente est rarement calme...) le

temps que notre miss monte dans la calèche et direction le château dans les hauteurs de la Cité.


Hier soir c'est au moment du débarquement en direction de la salle de bain que le drame s'est révélé dans toute son horreur ! Lapin avait disparu ! Et plus précisément un des deux lapins seulement (ben oui on est un peu couillons, les filles ont le même Lapin et en exemplaire unique...)! Prune se faisait harceler par sa soeur car elle avait eu le mauvai

s goût de serrer très fort son Lapin contre elle lors du périple de la crêche au carrosse. Anna voyant d'un très mauvais oeil ce manque de solidarité flagrant elle poursuivait sa soeur dans toute la maison !


Autant vous dire que le temps d'endormissement fut particulièrement long. Anna ne voyait pas trop comment en l'absence de Lapin on pouvait s'endormir... Je fus donc missionné pour tenter des missions d'exploration nocturnes du carrosse (suspecté par l'ensemble de la famille d'être un immonde ravisseur de Lapin), au bout de trois expéditions le constat

fut sans appel : les sièges et les vide-poches n'avaient rien caché (si ce n'est des miettes de BOUDOIRS écrasées et séchées, des livres qui font du bruit et un dinosaure en plastique).


Ce matin dès 8 heures je me présentais à la crêche pour faire part de c

et avis de recherche, les dames se montrèrent très compréhensives (elles passent 4 jours par semaine avec les louloutes et peuvent donc très bien s'imaginer le drame que cette disparition représente !) et me promirent de chercher au cas où.


Mon dernier espoir est donc de repasser ce soir à la crêche et qu'une âme charitable ait rapporté Lapin !


Ce message t'est donc destiné à toi l'âme que j'imagine charita

ble et qui ne peut qu'être attendrie par ce billet ! Si tu as trouvé Lapin, je t'en supplie ramène-le à la crêche ! Pense à nos futures nuits !


C'est aussi triste que le crime de la Rue d'Suffren, c'est pas peu dire !


Mise à jour : merci bonne âme, Lapin est retrouvé (il était resté dans le lit...).

SAUVE(E)S !

2 commentaires:

Nicolas a dit…

C'est pas la peine d'avoir plusieurs blogs pour y mettre les mêmes billets.

Par exemple. Imaginons qu'un type trouve un doudou en face de l'école. Il fait une recherche sur google "qui a perdu un lapin doudou en face de l'école à Tours ?". Il voit qu'il y a deux blogs.

Il ne sait pas à qui restituer le lapin doudou et décide lâchement de le foutre à la poubelle plutôt que de se faire ch... à organiser une confrontation entre les deux perdeurs de doudou.

marc a dit…

j'ai eu peur à un moment j'ai cru que tu tétais lancé dans le target=blank :-)